Accueil » Comment développer son intelligence numérique

Comment développer son intelligence numérique

intelligence numérique

Vous avez entendu parlé de l’Intelligence Artificielle (IA) et de ses applications servant à remplacer l’être humain dans de plus en plus de tâches. Mais connaissez-vous la notion d’intelligence numérique ? Découvrons ensemble ce nouveau concept destiné à remettre la machine au service de l’humain.

Qu’est-ce que l’intelligence numérique ?

Lorsque l’on évoque l’IA, de nombreux préjugés négatifs surgissent avec en toile de fond un monde où la machine aura totalement remplacé l’être humain dans l’entreprise. Cela matérialise très souvent une vision apocalyptique du capitalisme où le travailleur est totalement remplacé par la machine pour des raisons de productivité. Y croyez-vous ?

Le scepticisme est la carie de l'intelligence.

Victor Hugo

Le but premier de l’informatique est de faire exécuter les calculs et tâches répétitives automatisables par des machines capables d’exécuter un grand nombre d’opérations très rapidement sans erreurs. Sur des opérations simples, la machine (ordinateur, smartphone, objet connecté, robot…) reste bien supérieure à l’être humain. Mais lorsque l’on en arrive à un ensemble de tâches de diverses natures, la machine est supplantée par la capacité du cerveau humain à modéliser et résoudre des problèmes.

L’intelligence numérique est la capacité pour une organisation (association, entreprise, foyer…) d’intégrer de la manière la plus efficiente possible les outils informatiques pour réaliser toutes les tâches à auxquelles elle doit faire face.

La transition numérique, les fondations de l’intelligence numérique

Depuis de très nombreuses années, l’informatique a pris une place importante au sein des entreprises. La majorité des employés disposent d’ordinateur, smartphone, machine lui permettant d’accroître sa productivité individuelle.

Mais cette productivité a t’elle un impact positif pour l’organisation ? Pas si sûr dans la grande majorité des cas. Car un outil même extrêmement puissant ne résout pas toutes les problématiques.

L’intelligence numérique pour une entreprise repose sur la mise en place d’outils personnalisés capables d’échanger aussi bien entre eux qu’avec les utilisateurs (collaborateurs, clients, fournisseurs). Le bon outil au bon moment : cela ne vous rappellerai pas les bases du Growth Hacking ?

Réussir sa transition numérique…

Il faut préalablement faire une analyse des processus métiers en présence afin de pouvoir les modéliser. C’est ici qu’intervient la transition numérique.

Elle a pour but de :

  • établir une cartographie du système d’informations de l’organisation et des interactions avec son environnement extérieur,
  • modéliser les processus métier au sein de l’entreprise dans le but de les automatiser. Cette automatisation passe par la mise en place d’outils numériques au service des collaborateurs de l’entreprise,
  • proposer des outils collaboratifs pour fluidifier les échanges d’informations au sein de l’organisation (email, messagerie instantannée, ETL, ERP…).

Toute la difficulté est d’accompagner les utilisateurs dans ce changement de mentalité. Car le gain apporté par l’apport d’outil informatique est souvent masqué par la nécessite de s’adapter à un nouveau mode de fonctionnement.

N’oubliez jamais que la nature a horreur du changement !

intelligence numérique et conduite du changement

…pour atteindre l’intelligence numérique

Nous avons vu que la transition numérique est l’intégration d’outils informatiques pour rendre l’entreprise et ses collaborateurs plus performants. La mesure de cette performance est la matérialisation de l’intelligence numérique. Elle repose sur la mise en place d’indicateur (KPIs) dans les domaines suivants :
  • Qualité
  • Rapidité d’exécution
  • Visibilité
  • Coût
  • Maîtrise des procédés de fabrication

Etes-vous capable au sein de votre entreprise de mesurer la performance dans ces différents domaines ?

Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire…