Aller au contenu

Nos conseils pour rédiger un article SEO bien référencé

Depuis plus de 5 ans, je rédige en moyenne 3 articles par semaine. Et mon objectif premier est toujours le même : accroître le référencement Google des sites où ils seront publiés. Dans ce contexte, je peux vous dire que rédiger un article dans le cadre d'un référencement SEO demande méthode, expertise, mais aussi du temps. Avant de devenir un expert de la rédaction SEO, vous devrez rédiger de nombreux articles. Car comme pour toute discipline, l'apprentissage du SEO est un travail itératif reposant sur la pratique. Ces précieux conseils vous feront gagner énormément de temps dans votre quête de référencement de votre site Internet !
comment rédiger un article SEO copywriting

Table des matières

Commencez par préparer soigneusement la rédaction de vos articles

Vous souhaitez plaire à Google lorsque vous allez rédiger un article SEO. Alors gardez bien en tête que vous êtes face à un algorithme dénué de tout sentiment. Seul le respect de ses critères de sélection doivent rentrer en ligne de compte dans vos rédactions.

Faîtes plaisir à Google en rédigeant vos articles avant tout pour vos lecteurs !

Même si votre but est d’attirer le maximum de visiteurs sur votre site en vous appuyant sur le référencement Google, vous devez rédiger un article SEO en vous mettant à la place de vos lecteurs.

Car le monde concurrentiel des moteurs de recherche, Google a un seul but : satisfaire au mieux ses utilisateurs. Cela passe par proposer les pages sur Internet qui pouvant répondre au mieux à la recherche de l’utilisateur. Avec comme but ultime : afficher la page parfaite en un seul clic !

Choisir soigneusement le mot clef pour son article

Parce que les utilisateurs de Google formulent leurs requêtes à travers d’une suite de mots, appelée mot clef, vous devez résumer votre article en utilisant le même cheminement que la majorité des utilisateurs. De cette manière, vous parviendrez à choisir le mot clef à retenir pour votre futur article.

Derrière chaque mot clef, une intention de lecteurs

Au delà des mots choisis par les utilisateurs de Google, vous devez chercher à savoir quelle est leur intention attachée au mot clef. Car si vous ne faites pas cet exercice, vous allez au devant de grandes déconvenues. C’est d’autant plus vrai si vous faites le choix de rédiger des articles sur des mots clés génériques contenant peu de mots.

Voici un exemple pour étayer mes propos.

Vous êtes maraîchers et vous souhaitez promouvoir votre page sur la vente de poireaux. Le terme « poireaux » ne sera pas le bon terme à utiliser…

Avez-vous essayer de taper « poireaux » dans Google ? Les premiers éléments de recherche qui ressortent concernent des recettes pour les cuisiner. Grâce à son analyse des données, Google a pu identifier l’intention des internautes utilisant ce mot clef. Pour ce maraîcher, il sera beaucoup plus efficace d’utiliser le terme « vente poireaux ».

rédiger un article SEO en fonction de la conccurence

Soyez conscient de la concurrence quand au choix du mot clef

A moins que vous soyez dans un océan bleu, vous serez confronté à de la concurrence quand vous allez rédiger un article SEO. Etudier cette concurrence est indispensable si vous souhaitez augmenter le nombre de visiteurs sur votre site internet. Car le but n’est pas de produire l’article parfait, mais bien d’écrire un article qui soit lu par le maximum d’internautes !

Faire régulièrement un audit SEO de son site web

En fonction de la qualité de votre site web et de sa notoriété, vous aurez plus ou moins de facilité à faire référencer vos pages web. Même si Google privilégie le contenu, les autres critères ont leur importance, surtout sur des mot clef peu précis.

Commencez par rédiger un article SEO avec comme mot clef des longues traines

Vous avez surement du entendre parler de longue traine en terme de mot clef. Cela correspond à un mot clef précis du fait qu’il comprend plusieurs mots. On parle de longue traine pour des mots clefs possédant entre 4 et 5 mots. Au delà, il y a peu de chance d’avoir des internautes aussi précis dans leurs recherches Google.

Ce choix de mot clef longue traîne aura aussi une influence positive sur la rédaction de votre contenu. Plus il sera précis en terme de sémantique, et plus vous aurez de facilité à le rendre congruent avec votre article. Et au delà de cela, avec l’intention de l’internaute !

La question est de savoir comment trouver un longue traîne couramment utilisée par les internautes…

Comment choisir un mot clef longue traîne

Une fois que l’on s’est dit qu’il fallait choisir des mot clef longue traîne, la question est de savoir comment les choisir. Qui de mieux que d’interroger Google pour répondre à cette question.

Vous avez pu remarquer qu’à la fin de chaque recherche Google, vous avez une rubrique appelée « recherches associés ». Vous y retrouverez des mots clefs utilisés par les internautes sur des sujets proches. Avec un peu d’ingéniosité, vous y trouverez un bon moyen pour définir le mot clef. Et après cela, vous pourrez commencer à rédiger un article SEO digne de ce nom.

rédiger un article seo grâce aux recherches associées
exemple de recherche associée pour le terme épargne

Rédiger un article SEO en utilisant le champ sémantique le plus large possible

Même si le mot clef a son importance, il ne suffit pas de le répéter à toutes les phrases pour qu’une page web soit correctement référencée. Cela sera même contre productif car perçu par Google comme de la suroptimisation.

Afin d’augmenter considérablement votre score de référencement, pensez à utiliser un vocabulaire riche associé à la thématique de votre article. Alors on parle de champ sémantique.

En plus de cela, utilisez lors de la rédaction de votre article SEO des synonymes. Cela vous démarquera de la concurrence tout en rendant votre texte plus agréable à lire.

Inspirez vous de vos concurrents dans la rédaction de vos articles

Vous avez la chance de savoir quels sont les articles les mieux classés sur le mot clef choisi. Alors étudiez les afin de vous en approprié le contenu. Vous connaitrez ainsi ce qui plait aux internautes.

Il vous suffira de trouver un angle d’attaque plus pertinent, un texte plus complet et mieux illustré, ainsi qu’une meilleure structuration. Vous aurez la recette d’une rédaction d’article réussi.

La seule limite : ne pas tomber dans le contenu dupliqué !

Agrémentez votre texte de contenus multimédias

Lorsque l’on communique via des outils numériques, il sera dommage de se priver de la convivialité offerte par le multimédia.

Rédiger un article comportant des images optimisées SEO

La fonction première d’une image dans un texte est de l’illustrer.

Vous avez à votre disposition des banques d’images qu’elles soient payantes (Adobe Stock, iStock) ou gratuites (Pixabay) où vous devriez trouver amplement votre bonheur.

Au delà de l’illustration, le format de l’image est important. Privilégiez les formats bandeaux horizontaux qui s’adapterons plus facilement à vos publications. Et cela que l’on soit en version ordinateur, tablette ou mobile.

Une fois le fichier récupéré, vous devez passer à la phase d’optimisation Google :

  • renommer le fichier en y intégrant le mot clef de votre publication,
  • compresser le fichier pour en réduire la taille,
  • utiliser un nouveau format d’images si votre site web le supporte,
  • remplissez les balises html, dont la balise ALT.

En fonction de la longueur de l’article, je vous conseille d’utiliser entre 2 et 4 illustration. Ce chiffre comprend l’image de mise en avant.

La vidéo : reine des contenus multimédias

rédiger un article contenant une vidéo youtube

Si vous en avez la possibilité, je vous encourage vivement à rédiger un article contenant une vidéo. Car en plus d’y apporter un côté ludique, vous augmenterez grandement vos chances de référencement.

Avec une vidéo, vous améliorerez les KPI de votre site tel que le temps de lecture. C’est un indicateur important pour Google pour juger de la pertinence pour l’utilisateur de la page.

Si la vidéo est hébergée sur votre compte Youtube, vous ferez une pierre de coup en terme de référencement. Car toutes les lectures comptabilisées depuis le site web de la vidéo seront aussi ajoutées à celles sur Youtube.

Google aime les pages multimédias

Si vous êtes un utilisateur de Google, cela ne vous aura pas échappé que le moteur de recherche propose des pages de réponses classer par typologie de média. Car au delà de référencer uniquement des pages web, Google référence tout type de contenus comme les images ou les vidéos.

Pour les rédacteurs d’articles, ce classement est d’autant plus intéressant qu’il multiplie les chances aux pages optimisées contenant du multimédia d’être vues par les internautes !

utiliser le référencement google multimédia

Rédiger un article correctement structuré

Le langage HTML prévoit des balises titres numérotées de 1 à 6 (<h1>, <h2>, …, <h6>). Vous les trouverez sous WordPress sous le vocable de titre.

Je vous recommande vivement de les utiliser pour structurer vos rédactions pour de multiples raisons.

Bons nombres de lecteurs ont l’indélicatesse de ne pas lire entièrement les publications. Plus vous structurerez les vôtres, et plus donnerez l’occasion à vos lecteurs de trouver leur bonheur.

D’un point de vue technique, vous faciliterez le travail des robots Google dans leur analyse du contenu. Car bien entendu, vos titres sont censés résumer le contenu des paragraphes qui les composent.

Naturellement, vous devrez intégrer votre mot clé dans certains de vos titres. La bonne moyenne se situe entre 50% et 74% des titres <h2> et <h3>.

Trucs et astuces

Utilisez Google pour valider vos hypothèses

Sauf si vous souhaitez devenir rédacteur professionnel, vous pourrez vous contenter d’utiliser les outils gratuits proposés par la société pour vous aider à rédiger un article.

Que ce soit pour la partie technique (Pagespeed Insights) ou la recherche de mot clef (Trends, les recherches associées du moteur de recherche…), Google est généreux avec les créateurs de contenus !

L’importance de la longueur du texte lorsque vous rédigez un article

Il n’y a pas de réponse universelle sur la longueur idéal d’un article.

En tout état de cause, je vous déconseille de rédiger un article possédant moins de 300 mots. En deçà de cette limite, il est compliqué de répondre à une intention d’internaute. Au mieux, vous pourrez vous contenter d’une définition détaillée.

Si je devais tout de même vous donner un nombre, je vous conseillerai de rédiger dans les 900 mots. Cela laisse suffisamment de latitude pour rentrer dans le sujet sans être bridé par le budget crawl accordé par Google. Nous verrons plus tard que cette stratégie est intéressante pour prendre date, surtout si vous prévoyez de compléter la rédaction dans le futur.

Naturellement, plus vous serez à l’aise avec la rédaction et plus vous aurez de facilité à rédiger des articles longs.

Utilisez des outils SEO pour vous aider dans la rédaction de vos articles

Il existe des outils qui vous permette de vous aider dans la rédaction de vos articles SEO. Le plus connu sous WordPress s’appelle Yoast SEO.

Yoast SEO est un plugin Freemium qui vous aide à améliorer le référencement de vos pages, ainsi que leur lisibilité. Vous y retrouverez une analyse précise de votre texte et des conseils pour le perfectionner. 

Rédiger un article SEO afin d’augmenter le référencement global de votre site

Si vous vous intéressez à des sujets comme la gestion de patrimoine, au jardinage, au golf, à la création de site Internet ou le vin, il est fort probable que vous ayez eu l’occasion de lire un de mes articles.

A chaque fois que je rédige un article SEO, je pense toujours à la manière dont il va contribuer à augmenter la visibilité du site où il sera édité. Car créer un site web n’a aucune utilité s’il personne ne le visite.

Pensez au maillage interne du site lorsque vous rédigez un article

Google voit un site internet comme un agglomérat de pages liés les unes avec les autres. La page centrale étant la page d’accueil. Aussi, une page isolée serait contreproductive.

En terme de liens, il est important de faire liens entre les pages d’un même site web pour plusieurs raisons :

  • permettre à l’internaute d’accéder à une autre page de votre site en lui proposant une nouvelle thématique (texte du lien). Cela aura aussi pour effet de diminuer le taux de rebond de votre site,
  • augmenter la notoriété de la page ciblée par le lien en lui donnant une partie de son jus.
maillage interne et rédaction d'article SEO

Prévoyez un temps de SAV pour les articles que vous avez rédigés

Une fois votre article rédigé, vous serez convaincu que vous réalisé le meilleur contenu. Mais est-ce que Google et les internautes pensent comme vous ? Rien n’est moins sûr.

En fonction de la notoriété de votre site, je vous conseille d’attendre 2 à 3 semaines pour en analyser les résultats. Des outils tels que la Google Search Console ou Matomo vous seront précieux.

Vous pourrez connaître le nombre de fois où votre page est apparue sur Google en fonction des mots clefs. En parallèle, vous aurez le nombre de clics obtenus et la position moyenne de recherche. Avec ces informations, vous aurez de quoi ajuster la rédaction de votre page.

Répétez cette opération de manière périodique si vous souhaitez faire progresser votre site Internet. Car rappelez vous que le web étant une matière vivante. Les premiers d’un jour peuvent se retrouver dépasser assez vite par la concurrence !

 

Cet article vous a plu. Alors partagez le sur les réseaux sociaux !​

Avertissements: les informations contenues dans nos articles et guides sont par nature génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle. Par conséquent, elles ne peuvent en aucune façon constituer des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions d’achat ou de vente d’instruments financiers ou bien être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier. Le lecteur est le seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre les éditeurs du site zenaveclenumerique.fr ne soit possible. La responsabilité du site zenaveclenumerique.fr et de ses auteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

© Copyright 2022 – Zen avec le numérique (ZALN) – Tous droits réservés